Appellant à la supression de la CENI : le parti de Matata Ponyo s’oppose à la révision constitutionnelle

1 min read

A l’issue d’un conclave organisé par son parti, Leadership et Gouvernance pour le Développement (LGD), l’ancien Premier ministre, Augustin Matata Ponyo et son parti se sont opposés à toute révision constitutionnelle et appelle à la suppression pure et simple de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Au terme de son conclave des trois jours organisé à Kinshasa le LGD propose la suppression pure et simple de la CENI, qui, selon lui, a échoué dans sa mission d’organiser des élections démocratiques et transparentes.

Cette formation politique propose de la remplacer par une structure internationale indépendante. Ces positions ont été prises lors de cette rentrée politique après les élections générales en RDC. Ce conclave organisé pendant 3 jours visait à évaluer le parti après deux ans d’existence.

Veuillez lire, en intégralité, le discours du président national de ce parti, Augustin Matata Ponyo, après 3 jours de travaux menés par les conclavistes.

Tu pourrais aussi aimer

Plus d'informations

+ There are no comments

Add yours